Cœur ou raison, stylo ou pinceau

Plus d’une fois la question me taraude
Ne devrais je pas me concentrer sur un seul point ?
Comment pourrais-je progresser si je me disperse ?

Mais à chaque fois l’élan est plus fort,
Je suis ballottée de l’un à l’autre
Des mots aux couleurs, de la grâce des formes à la grâce des phrases.

Mon cœur  s’y refuse même si ma tête n’arrive pas à résoudre l’équation. Chaque fois,ma montgolfière me revient en tête.

Je ne peux pas me contenter d’un monde, je dois naviguer, prendre patience et laisser chaque discipline se peaufiner avec le temps.

L’une et l’autre s’infusant,
L’une tantôt muse pour l’autre artiste,
Jusqu’à ce que l’artiste devienne la muse de sa muse.

Garder tout cela préservé de tous résultats et de toute rentabilité pour simplement laisser s’exprimer l’âme.
N’a-t-on jamais dit qu’amour et argent faisaient bon ménage ?

Je connais mon cap mais la navigation est longue,
Le marin est patient, il attend les vents et réajusté sans cesse ses voiles.
La météo seule ne suffit pas a faire un bon navigateur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *