Contraste

Je crois que depuis toute petite ce qui m’a attirée comme des modèles, ce sont ces femmes libres, indépendantes et qui sont toujours à 300 % dans ce qu’elles font.

Ne pas s’ennuyer, être toujours à 100 à l’heure, pour savourer pleinement les moments de repos.

Et à ce moment, revenir chez soi, revenir à ses origines, revenir au calme.

Dans le parcours « devenir capitaine de son navire », j’invite les personnes à regarder et gérer leur énergie. Je me demandais alors pourquoi je me retrouvais souvent dans un emploi du temps hyper chargé. C’est en regardant un film, que ces souvenirs sont revenus. Petite, je trouvais souvent la campagne trop calme, je m’ennuyais. J’avais besoin que ça bouge, je rêvais d’une vie intense.

Beaucoup de proches diront que je suis « toujours à fond », avec plein de projets, et cela fait partie de moi : envie de tout, envie de vie, envie de mouvement et de vitesse.

Et les choses évoluent aussi. Désormais, je sens que j’apprécie plus cette intensité, si elle est contrastée avec des temps de coupure totale : de contemplation, de calme, de vide, de déconnexion.

Dans un mois, je m’envole pour un voyage, un long voyage. Je n’ai plus envie de parler de vacances, mais d’un autre temps, un temps plus calme, plus à l’écoute de soi et de son rythme, un temps moins tourné vers l’action et plus vers l’introspection ou la rencontre.

J’ai besoin de tout cela. J’ai besoin de la stabilité et de l’ancrage du foyer, j’ai besoin de l’évasion et du mouvement lié au voyage. J’ai besoin de l’intensité, de l’action, et de la diversité. J’ai besoin de calme, de contemplation, et de sobriété. Les 2 facettes d’un même monde, mon équilibre se construit sur ces polarités.

J’ai toujours aimé les contrastes, j’adore les contrastes chez les personnes. Je me souviens de ce rugbyman rencontré dans un village de campagne. Il était à la fois le stéréotype du rugbyman gersois, tout en prenant très soin de lui en allant chez l’esthéticienne, et en étant un féru d’histoire pour pimenter encore ce portrait hautement surprenant.

La vie et l’être humain sont faits de mille nuances.

Ne vous enfermez pas dans une case, osez vivre vos mille facettes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *