Et puis il y a ces jours ….

Et puis il y a ces jours,

Où tes rêves étaient tristes,

Où le soleil n’efface pas l’effet de tes songes,

Où tu vois l’horizon plus sombre que tu ne le souhaiterais,

Et c’est justement ces jours-là que tu peux vraiment le vivre,

Vivre tout ce dont tu leurs parles.

Vivre et accueillir ces émotions,

Tes émotions, même les plus difficiles,

Les accueillir toutes ensemble, les embrasser

Et prendre le temps de leur donner toute ton attention,

De les regarder, de les détailler, de les sentir dans tout ton corps.

Je te vois tristesse, je te ressens-là au coeur de ma gorge…

Je vais rouler en toi un peu…

Je vais me plonger en toi

Je sais que j’en ressortirai délestée,

Plus lucide, prête à avancer.

Mais il y a un temps pour tout.

Et il y a aussi, un temps pour la tristesse,

un temps pour dire aurevoir,

un temps pour clôturer,

un temps pour refermer.

Puis viendra le temps de renaître…

 

Une chanson tellement parfaite pour lire ces vers :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *