La meilleure version de soi-même

Un temps de pause pour faire un bilan, un temps de pause pour se ressourcer, nettoyer…

J’ai décidé que ce confinement serait comme laisser un champ en jachère pour qu’il se ressource, pour que le printemps n’en soit que plus fertile.

J’ai fait le bilan, le bilan de ces derniers mois, particulièrement bousculant,

J’ai fait le bilan de ces dernières années, des obstacles surmontés, des réussites, des apprentissages et de ces merveilleuses expériences vécues.

Je peux dire que je n’ai aucun regret, je suis sortie de ma zone de confort, plusieurs fois. J’ai affronté des peurs, et je suis allée guérir des blessures bien accompagnée.

Je suis allée nourrir ce qui me faisait vibrer, je me suis remplie de beauté, et je me suis découverte.

Je n’ai jamais renoncé face au travail, qu’il soit intellectuel, intéressant, ingrat, pénible ou sur moi-même. Pas même quand il a fallu regarder le plus dur en moi, et me retrouver tout en bas d’une énorme montagne.

J’ai décidé d’y aller un pas après l’autre, et de me concentrer sur le fait d’avancer.

Mais c’est aussi le temps pour regarder ce que l’on ne veut plus. Le temps passé dans des choses inutiles, le temps passé  à ressasser des choses futiles, s’accrocher à ce qui n’est plus.

Il n’est jamais trop tard pour changer. Il n’est jamais trop tard pour arrêter. Il n’est jamais trop tard pour devenir la meilleure version de soi-même.

On la construit jour après jour, et si un jour on a l’impression de revenir en arrière, il n’en est rien. Les allers-retours, les échecs font partie de l’apprentissage…tant qu’on ne lâche pas notre direction, notre cap.

Aujourd’hui, plus que jamais, je suis la meilleure version de moi-même….mais bien moins que demain 😉

 

2 commentaires sur “La meilleure version de soi-même”

  1. Je devine ce chemin… semblable aux plus rudes chemins de Mafate…
    Mais c’est sur ce genre de chemins que nous testons nos limites,
    découvrons des ressources parfois insoupçonnées…
    et que se découvrent à nous les plus beaux paysages…
    Il me semble que ça ressemble à ce que tu vis…
    De tout coeur ! Marc

    1. c’est tout à fait Mafate ! 🙂 j’y pense souvent. Et effectivement c’est comme quand en haut du Taibit, ça n’a pas été facile mais tu es fière de l’avoir fait. Ces ressources que tu découvres en toi, te permettent d’être plus fort, plus stable, et forcément plus libre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *