Laisser ses attachements….en tête à tête avec moi-même

Plus d’un an que j’ai commencé le tri mes affaires… J’ai d’abord enlevé sans difficulté, ce dont je ne me servait absolument pas. Il m’a suffit de regarder d’un oeil nouveau ce qui, tout autour moi encombrait ma vie.

Petit à petit, j’ai resserré l’étau, trier dans ce que j’aimais, mais qui ne m’était pas vraiment nécessaire. Regarder ses envies, qui pouvait malgré tout polluer ma vie, par l’encombrement qu’elles généraient…

Puis, je suis passée d’une maison à un T2. Compression nécessaire et grand saut salutaire.

Il a fallu continuer le tri, savoir se délester des souvenirs matériels pour mieux ancrer les souvenirs au creux de son cœur. Détacher le matériel de l’émotionnel.

Depuis 7 semaines de confinement, comme de nombreuses personnes,  j’ai encore plus le besoin de continuer ce tri.

Temps offert et période nécessaire pour faire du tri dans sa vie autant que dans ses biens.

Trier, nettoyer, décaper,  sa maison comme sa vie. Et aller chercher là encore ces attachements non-nécessaires  à des biens, à des idées, à des principes, ou à des projets…

Ce tri n’a cessé de me faire me sentir plus libre : se rendre compte que j’ai besoin de peu. Après le matériel vient le tri intérieur.

Qu’est- ce qui est réellement important pour moi ? Qu’est-ce qui est essentiel ? Qu’est-ce qui me nourrit pleinement ?

Ces semaines de solitude ne seront pas vaines, elles sont une occasion unique pour voir plus profondément en dedans.

Il est temps de nettoyer le miroir, délestée de tous subterfuges pour se regarder vraiment, sincèrement, honnêtement avec son propre regard…

 

Pour l’occasion, un p’tit remake d’une chanson de M

Ce matin j’me presse des oranges consciencieusement
Les yeux encore un peu brouillés par le sommeil
J’me trouve nez à nez avec ce vers qui ne rime à rien
C’est vrai en c’moment je suis seul avec moi même

En tête à tête avec moi même, toutes mes facettes, uniques à moi-même
En tête à tête avec moi même
J’apprends à me dire Je je Je ..

Il faut aimer pour comprendre nous aimer pour nous comprendre
Mieux aimer pour mieux comprendre
C’est vrai en c’moment, je suis seul avec moi même

En tête à tête avec moi même toutes mes facettes, uniques à moi-même
En tête à tête avec moi même
J’apprends à me dire Je je Je …
En tête a tête
En tête a tête
En tête a tête
En tête a tête
En tête a tête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *