Parole d’ado, capitaine en maturation..

Il y a vingt ans, j’écrivais ses lignes retrouvées…
Parole d’ado, c’est partager un peu de ces questionnements qui me taraudaient déjà…le capitaine était en construction!

 

Je rêvais de passions, de grands voyages et de grandes causes mais j’ai aujourd’hui compris que « la conscience se nourrit aussi d’ordinaire* », et que même ma vie, qui me paraissait souvent minable, peut m’apporter chaque jour des leçons, et c’est dans ces « petits événements » que je pourrais marquer la marque « de ma propre élèvation *». J’ai décidé que je suivrai, que j’écouterai mes intuitions, que, désormais, je me laisserai guider par mes sentiments pour ne plus me prêter à cette « mascarade ».

Je pense qu’en cherchant dans ma propre personnalité, je trouverai la volonté et l’envie de faire de grandes choses, et c’est ainsi que je réaliserai mes rêves, car je ne veux pas me réveiller un matin en me disant que je suis passée à côté de ma vie. Et cela, je devrai le garder toujours à l’esprit. C’est en remettant toujours au lendemain qu’on passe à côté de tout, de notre vie.

Je vois en moi se dessiner des réponses, à travers les nombreuses questions que je me pose. Il est certain que je veux trouver un sens à ma vie. Je ne crois pas à la vie après la mort. Le prix de la vie vient de ce qu’elle a d’unique, et tant de personnes passent à côté. Pourquoi vit-on si notre vie n’est qu’un cours passage sur Terre ? On est destiné à faire évoluer le monde. Il faut trouver un sens à sa vie, chacun doit avoir une mission, construire une œuvre qui le fasse vivre et exister.

En italique, extraits de paroles de chanson, des Fabulous Troubadours, groupe toulousain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *