Partager un rituel matinal, autour du monde

Partager un moment du quotidien, c’est aussi ça le voyage.  En tout cas, le voyage qui me plaît de plus en plus…Bien sûr, cela demande du temps, donc une organisation de vie différente. Pour ce voyage à Bornéo, nous avons 5 semaines et nous avons décidé de prendre ce temps. Prendre ce temps, c’est aussi se créer une vie plus nomade, et organiser un équilibre quotidien, peu importe où nous sommes.
Ce matin, après quelques jours un peu décalés dans nos horaires, nous décidons de reprendre nos habitudes de lever matinal.
En vacances ? !
Vous pensez que nous sommes fous ?

J’adore faire la grasse matinée, mais je dois bien avouer que je ne passe pas la même journée quand je démarre par un rituel matinal. J’ai découvert grâce à cela, la saveur toute particulière de ce moment, en particulier dans un pays chaud.

Je viens de passer deux mois particulièrement intense, autant dans la vie professionnelle que dans la vie personnelle, avec de gros préparatifs pour une année et un mode de vie différent. Alors que j’en avais particulièrement besoin, je n’ai pas pris suffisamment de temps pour moi, pour méditer, pour faire du sport. Je suis arrivée à un état de tension que je ne  veux plus dans ma vie.

Soit on se laisse guider par le million de choses qu’on peut avoir à faire, et on arrive où on peut, soit on prend son gouvernail en main et on choisit son cap.

J’ai expérimenté différentes solutions, et j’ai souvent fait du sport le soir.  Quand on travaille, c’est ce qui semble le plus pratique et c’est notamment à ce moment-là, qu’on nous propose des activités collectives. Depuis que je me suis mise à mon compte, mon emploi du temps change constamment, avec les déplacements, difficile d’être régulière dans une activité collective. Il ne tient qu’à moi de décider de ce que je souhaite mettre dans ma vie et dans mon quotidien.  Prendre un temps, dès le matin, pour poser les pierres importantes de sa journée, le sable viendra bien combler les trous plus tard. Peut-être  à un moment où j’aurais moins d’énergie…Je reparlerai des pierres importantes dans un autre article.

Contrairement à ce que je pensais, le réveil de ce matin n’a pas été pas si difficile, alors que je me couche beaucoup plus tard qu’habituellement. Parfois, être calé sur ses rythmes de sommeil est plus important que de dormir beaucoup.

Le soleil vient de se lever, il fait bon, nous avons de la chance à deux pas de la guesthouse, il y a un magnifique parc. Nous ne sommes pas les seuls à être matinaux : marche, jogging, tai chi, nous nous mêlons aux Malaisiens pour ce rituel matinal à la fois ordinaire et peu commun…Juste un autre décor, une autre culture.

J’aime ce moment de partage simple, ces sourires échangés. Le corps se derouille peu à peu, il chauffe assez vite mais le partage avec ces dizaines de personnes inconnues donne tout simplement envie de continuer. Je sens présent au coeur de ces personnes l’envie d’être en santé,  dans une dimension holisitque de l’être. Nous avons aussi pu expérimenter une marche, pieds nus, de réflexologie plantaire, omniprésente ici.

Reprendre un temps pour soi, un temps pour bien commencer la journée, faire du sport, méditer, savourer, écrire. Jour après jour, poser ses intentions pour décider de son cap, tout en accueillant ce que nous offre le voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *