Plus de conscience, plus de responsabilité et aussi plus de simplicité !

Depuis quelques semaines, je me suis mises à suivre des vidéos de minimalisme, et de zéro déchets.

Je fonctionne souvent comme ça, j’ai une période où je vais regarder ou lire tout ce qui passe sur un sujet qui m’intéresse. Certains sujets passent rapidement, d’autres reviennent régulièrement, pour d’autres, je ne conserverais que quelques outils ou manières de faire en me l’appropriant à ma manière !

Tout d’abord, je fais le constat navrant de la quantité de déchets que l’on peut produire, alors même que je ne suis pas dans une surconsommation… et autant je peux voir que certains peuvent être réduits par un peu d’organisation et d’ajustement, d’autres me semblent déjà plus compliqués !
Mon cerveau a commencé à bloquer au supermarché quand je suis allée acheter du chocolat ! Oui ma volonté écologiste peut se trouver bien faible face à mon besoin de chocolat !

En revanche, j’ai pu voir dans toutes ses vidéos (qui forcément au bout d’un moment se répète) que j’avais déjà mis un certain nombre de choses en place.

Arrêter ou limiter l’achat de choses jetables (coton, sopalin,papier alu, bouteille plastique…)
Acheter plus en conscience : pourquoi je l’achète, est-ce que j’en ai réellement besoin ? Est-ce que je peux faire sans, ou l’acheter plus tard ? Pour éviter des achats compulsifs ou impulsifs, des achats qui ne serviront pas, ou des achats qui viennent tenter de masquer ou compenser un mal-être.
Ainsi, je prends de la distance avec les pubs et le marketing pour choisir ce dont j’ai besoin, pour ne pas me laisser définir par ce que possède.
Avoir à la fois une démarche plus responsable (envers l’environnement) et plus consciente, qui amène vers plus de simplicité.

J’ai naturellement mis minimalisme et zéro déchets ensemble, car pour moi, il est plus facile d’aller de concert, dans ces deux démarches.

En voyage, nous avons depuis longtemps diminué nos bagages, pour plus de confort (quand on porte le sac), pour plus de liberté, et aussi parfois pour faire des économies sur nos billets d’avion. C’est donc assez naturellement que l’on peut apporter cela maintenant dans notre maison, même si le tri reste compliqué. Quand on a un sac de voyage, on n’a pas le choix. Quand on a de la place dans une maison, c’est plus compliqué ! Les phrases « mais ça peut servir », « mais je l’aime trooooop« , « mais de toutes manières pourquoi l’enlever ? » peuvent venir nous décourager !
Mais l’espace dégagé, c’est comme si votre esprit est dégagé. Vous perdez moins de temps à chercher, moins de temps à ranger, à nettoyer. En tout cas, c’est dans cette démarche que je me lance. Le travail est long, je ne peux pas dire le contraire !

Ainsi que certains, se sont déjà lancés dans ces démarches-là (je sais que oui… ;) ), venez partager votre expérience, votre ressentis, vos astuces !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *