Quand le brouillard se dissipe, et qu’une nouvelle terre est en vue…

Quand le brouillard commence à se dissiper, je me rends compte qu’une nouvelle terre est en vue, une nouvelle aventure dans l’horizon..L’enthousiasme me gagne, de nouvelles découvertes à venir, la joie m’envahit prête à goûter de nouvelles saveurs.

Je me retourne et contemple ces paysages connus qui s’éloignent, je les admire aussi, et ça me rappelle des souvenirs. Je suis aussi triste de les voir s’éloigner, une pointe d’inquiétude s’insinue en moi.

Je me retrouve entre deux terres, entre deux émotions… Les vagues font des remous, sur le bateau comme dans mon cœur.

Naviguer c’est aussi cela, ne pas s’accrocher aux îles traversées, pour pouvoir continuer l’aventure..Ne pas avoir d’attentes sur les îles à venir, sans savoir où nous mènera exactement notre navigation, et quels obstacles rencontrerons-nous sur le chemin ?

Un certain lâcher prise qui nous aidera à ne pas avoir le mal de mer, à être flexible, à savoir s’adapter aux remous, et surtout à savourer chaque instant..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *