Vivre au quotidien avec des émotions intenses

Ce week-end une grosse fatigue m’a envahit…le résultat des montagnes russes émotionnelles de ces derniers temps.

Partager des moments hyper forts avec mes groupes de stagiaires, de la sensibilité, de l’amour, de l’écoute et de la souffrance…ces blessures longtemps gardées que l’on peut enfin laisser aller..

Mais aussi de la pression, liée à la multiplicité de mes projets en ce moment, et du stress dans une phase de travaux importants,dans  la maison !

Malgré la fatigue, souvent mes groupes de formation me portent par l’échange d’énergie qui se produit. Je donne le meilleur de moi-même, l’espoir que je porte en moi, je partage tous mes outils, mes connaissances, et mes expériences pour que ça puisse leur être utile. Finalement, j’ai envie au travers de ces partages que ça leur, que ça vous, prenne moins de temps qu’à moi (même si je je regrette rien). Mais parfois la communication ne passe pas, la fréquence n’est pas la bonne, le timing surtout…et c’est toute l’énergie que j’ai mis que je me reprends au visage.  Ça reste pas évident, même avec l’expérience, même avec l’analyse. Ce vendredi soir, les multiples émotions mélangées m’ont permis de comprendre. Je vis intensément avec mes émotions, c’est ce qui me permet de donner le meilleur de moi-même et de toucher des gens. C’est aussi ce qui fait que je suis plus touchée quand le message ne passe pas. Les deux facettes. Si j’aime l’un alors je dois accueillir l’autre, mieux je l’accueillerai moins il sera douloureux !

Je repense à ma fonction de semer des graines…pour certains j’ai semé une graine, pour d’autres je n’aurais certainement pas servi à grand chose. On ne peut pas avoir le message adapté à tout le monde, je le sais mais je dois constamment me le rappeler..

Aujourd’hui, je fais des travaux, des travaux en accueillant aussi que je n’ai pas l’énergie et l’efficacité que je souhaiterais. Et que le corps a aussi ses saisons, même si on a tendance un peu a l’oublier … Le rythme  de la vie, de la nature n’est pas linéaire. Alors je compose entre mes objectifs et mon énergie, et j’accepte que mes émotions font complètement partie de moi. Et surtout, que je les aime car elles me font me sentir vivante, intensément !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *