Etape 2 : inventaire des forces

Quand on cherche son orientation, sa mission de vie, son cap…

Devenir capitaine de son navire, c’est vivre la vie que l’on souhaite, c’est choisir sa vie. Pour cela, nous avons autant besoin de savoir que nous aimons, que ce pour quoi nous sommes performants.

J’ai longtemps cherché ce que je voulais faire à travers la seule étiquette des métiers, formatée par l’éternelle question “et qu’est-ce que tu veux faire dans la vie ?” sous-entendu quel métier ?

Je me rends compte maintenant à quel point l’étiquette d’un métier est bien trop étroite, pour moi, comme pour beaucoup d’autres…et certainement toi aussi, si tu lis ce blog ! Et surtout qu’est-ce qui allait me permettre de trouver une activité qui me rendrait heureuse, en me donnant du plaisir et en donnant du sens à ma vie (bonheur hédonique et bonheur eudémonique) ?

J’avais déjà créé ma boîte lorsque j’ai fait mon premier atelier des forces, si je l’avais découvert avant, j’aurais certainement pu mettre le doigt beaucoup plus rapidement sur ce que je cherchais !

Les forces de caractères : votre cap et votre essence

Les forces de caractères sont quelque chose qui est naturel chez vous, c’est souvent si évident que vous ne les voyez pas ou ne les considérez pas comme des forces !

Quand vous exprimez vos forces, vous êtes naturellement performant, vous apprenez facilement. Et surtout, le point essentiel c’est qu’exprimer cette force vous donne de l’énergie, de la vitalité. C’est pour cela, que la deuxième étape de devenir capitaine de son navire consiste à identifier ses forces. Cela vous permettra de définir une orientation, avant de définir plus précisément votre cap. Pour qu’un projet soit viable, il faut que vous puissiez y exprimer vos forces.

Une de mes forces socles est la créativité, en tant qu’entrepreneur, et en tant que formatrice, j’exprime ma créativité quasiment tous les jours : que ce soit pour résoudre des problèmes, pour trouver de nouveaux projets ou clients, pour trouver d’autres manières d’expliquer, d’autres métaphores, d’autres jeux de formation…

Exprimer ma force quasiment quotidiennement me permet de me sentir pleinenement à ma place, de ressentir une profonde joie quand je travaille. Cela me permet également de retrouver de l’énergie quand je fatigue.

Gérer son énergie et sa vitalié, c’est mettre de l’essence dans son moteur, et un navire en a bien besoin pour avancer !

Inventaire des forces en présence et celles à développer

Avez-vous conscience de vos forces ?

Il s’agit bien de distinguer ce que vous savez faire (vos compétences) de ce que vous êtes profondément, et de ce que vous pouvez être avec coeur, et qui vous remplis d’énergie !

Mais il faut parfois aussi se demander quelles forces serait-il intéressant de développer pour atteindre son cap, ou tout simplement pour se mettre en route ?

Alors, quelles forces pensez-vous avoir besoin de développer ?

Connaissez-vous des personnes qui incarnent ses forces ?

Se laisser inspirer par des mentors permet d’apprendre de tout un chacun et de développer ses potentiels !

Au fil de cet été, je vous partage chacune des étapes de Devenir capitaine de son navire, à travers des citations, des tests, des articles et des vidéos. Une semaine par étape, Devenir capitaine de son navire c’est d’abord un choix, le choix de passer à l’action. Alors, qu’attendez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *