nouveau voyage

La rentrée : le temps des objectifs

J’ai toujours aimé la rentrée, car c’était toujours pour moi un temps de renouveau et de changement. Une nouvelle occasion de mettre en place que l’on souhaite, même si on a pu échouer à plusieurs reprises.
Depuis presque 10 ans, je prends un temps, maintenant 2 fois par an, pour faire un bilan. Le bilan permet de regarder tous les aspects de sa vie, pour voir, où on en est. Voir ce qu’on a réalisé, réussi, mais aussi là où on est déçu, où on a parfois la sensation d’avoir échoué. L’idée du bilan est pour moi une phase d’analyse et de digestion, préalable à la définition de ses objectifs, de ses projets. J’ai aimé finir l’année scolaire, sur ce temps de bilan, et puis il m’a fallu un temps de digestion (qui a été parfois difficile, littéralement, dans le corps !).

A l’heure de la rentrée réunionnaise, alors qu’il me reste encore 2 semaines de vacances, je ressens une nouvelle énergie pour me diriger vers cette nouvelle année. Et c’est le moment idéal (avoir du temps) pour décider dans quelle direction aller pour cette année, ou comment réajuster le cap après ces 8 mois écoulés ?

L’idée n’est pas de repartir à tracer des directions et à changer tous les 6 mois de projet, mais de voir ce qui a convenu ou pas, confronté à l’expérience. Cela revient aux bonnes résolutions, pourquoi elles ne tiennent pas ? Car elles sont empreintes d’une envie radicale de changement, alors qu’elles ne sont pas réalistes avec votre quotidien. Il faut les façonner au vu des expériences, les bonifier au fur et à mesure.

J’ai démarré l’année 2022, concentrée sur le développement de ma communication. Par rapport à cet objectif, j’ai pu voir que cela avait été plus long et chronophage que prévu (mon côté optimiste) mais que cela commençait à porter ses fruits, et qu’il me fallait poursuivre dans cette lignée. Aujourd’hui, alors que la plus grosse phase d’apprentissage est passée, je dois maintenir le cap et j’analyserai vraiment en fin d’année les résultats. Peut-être qu’il faudra que je me donne plus de temps, cela m’apprend aussi à envisager mes projets sur du plus long terme.

Ensuite, bon nombre de mes objectifs a dû être complètement balayé, si bien que je ne les ai plus en tête. Le début d’année 2022 m’a totalement ballotté, alors il faut accepter cela aussi. On ne contrôle pas sa vie, on essaye de surfer au mieux avec les événements. Contrôler certains éléments évite de partir totalement à la dérive. Mes 2 bilans de l’année me permettent de ne pas me laisser dériver trop longtemps si jamais..

Avec « l’analyse » de ces 6 derniers mois, j’ai quand même pris des décisions pour améliorer certaines choses qui n’ont pas fonctionné. Des mini-vacances entre deux grosses périodes, réserver mon vendredi, prendre des rendez-vous en amont des périodes de fatigue (en connaissant son rythme, on peut mieux anticiper) et limiter ses objectifs, même si je suis remplie d’énergie et d’enthousiasme, en cette fin de vacances.

Et vous, de quoi avez-vous envie pour cette année ? Et si vous osiez rêver plus grand, ce serait quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.